Gestion de crise – Difficultés de trésorerie – Redressement

« J’ai des difficultés de trésorerie : mon banquier ne cesse de m’appeler ».

Quel patron, quel entrepreneur n’a pas prononcé cette phrase au moins une fois au long de la vie de son entreprise ? Les difficultés de trésorerie ne sont, en général, que le symptôme des difficultés que connaît l’entreprise. Cette crise de trésorerie n’est souvent identifiée qu’après sa manifestation, c’est-à-dire lorsqu’il devient indispensable de prendre des mesures urgentes de redressement. Nous vous proposons, diagnostic, outils, méthodes, solutions, refinancements et accompagnements afin d’optimiser votre trésorerie, retrouver un fonctionnement « normal » et consolider votre relation avec la banque.

Les difficultés de trésorerie se traduisent, par un ou plusieurs des facteurs suivants :

  • retards de paiement des fournisseurs.
  • les fournisseurs refusent d’augmenter le niveau de l’encours atteint.
  • les organismes de crédit (SFAC, Factors…) dégradent le niveau d’encours autorisé aux fournisseurs.
  • quelques incidents de paiement arrivent (traite impayée, échéance de prêt qui ne peut être prélevée…).
  • les organismes fiscaux et sociaux ne sont pas tous réglés et il est nécessaire de procéder à des négociations de moratoires sur 3 à 6 mois.
  • les moratoires ne sont pas respectés ou, pendant le même temps, les dettes courantes ne sont pas payées.
  • refus de livraison de fournisseurs sans versement comptant ou sans versement d’acompte.
  • les banques résilient leurs concours (découvert, escompte, Dailly)
  • les échéances de prélèvements et de traites émises ne peuvent plus être honorées par les banques.

Vous avez des difficultés de trésorerie ?

Si vous avez des difficultés de trésorerie, sachez que des solutions existent. Nous pouvons vous aider.

Audit, diagnostic et préconisations

Dans un premier temps il s’agit de determiner si le problème de trésorerie est structurel ou conjoncturel. Patrons, posez-vous les questions suivantes à propos de votre entreprise :

  • Vos difficultés de trésorerie sont dues à une mauvaise trésorerie ou une mauvaise gestion des stocks ?
  • Vos difficultés de trésorerie sont dues à une mauvaise trésorerie ou une mauvaise gestion des encours clients ?
  • Mauvaise trésorerie ou mauvaise gestion de vos investissements ?
  • Mauvaise trésorerie ou chiffres d’affaire et marges insuffisants ?

Afin de déterminer les bonnes solutions, les préconisations et le plan d’actions adéquates, cela nécessite un diagnostic de la situation de l’entreprise dans le but d’en déterminer :

  • La situation financière précise, les impasses de trésorerie actuelles ou à venir, et la capacité future de remboursement.
  • La capacité de développement, de maintien, voire d’arrêt de la dégradation du chiffre d’affaires.
  • Les possibilités de réduction des charges.
  • L’amélioration possible des cash flow en examinant le fonctionnement interne de l’entreprise et ses conséquences sur le besoin en fonds de roulement (délai clients, stocks…).
  • La capacité bénéficiaire globale prévisionnelle.

L’ensemble de ces diagnostics et réflexions touchent de multiples domaines de l’entreprise, et nécessitent, en général, plusieurs simulations. Par exemple :

  • Les décisions relatives au niveau d’activité peuvent avoir pour conséquence de réduire ou d’augmenter les besoins en personnel et les moyens commerciaux de l’entreprise, puis, ensuite, la capacité et les niveaux de production.
  • La diminution volontaire du niveau de stocks peut se traduire par des délais plus élevés d’approvisionnement des clients, ou par une réduction de la gamme.
  • La suppression de certains emplois peut nécessiter une réorganisation ou une redistribution de tâches dans l’entreprise.
  • Une augmentation du volume d’activité se traduit en général par une amélioration du résultat, mais par une dégradation de la trésorerie dans un premier temps.

Selon le niveau de difficulté de trésorerie atteint, les solutions vont être de nature différente et pourront aller jusqu’à des accompagnements au Redressement afin d’éviter une liquidation judiciaire:

  • Remise en marche « normale » de l’entreprise et négociation de moratoires individuels, CCSF ou COCHEF (procédure d’étalement des dettes).
  • Demande d’un mandataire ad’hoc ou ouverture d’une procédure de conciliation.
  • Procédure collective.

Compte tenu de la technicité de ces diagnostics et des multiples implications qui en résultent au-delà de la seule conséquence financière, il est souvent nécessaire de faire appel à un spécialiste extérieur à l’entreprise. Ce n’est qu’en fonction de cet examen approfondi qu’il peut être arbitré la meilleure façon de procéder au redressement de l’entreprise et la conclusion de moratoires/négociations de dettes.

Outils de suivi et gestion de trésorerie

L’objectif de cet outil est de centraliser tous les flux de trésorerie entrants et sortants, déjà réalisés ou à venir, pour que vous puissiez gérer sereinement votre trésorerie. Cet outil est simple, nous vous accompagnons à sa mise en place, vous serez très rapidement opérationnel.

Il ne suffit pas de regarder le solde de son compte bancaire une fois par jour sur internet pour savoir où en est sa trésorerie car il y a en permanence des mouvements en cours qui la remettent en question (ex : chèque envoyé au fournisseur mais pas encore encaissé). En reportant systématiquement toutes les informations au fur et à mesure qu’elles arrivent dans un outil unique, vous savez avec certitude où vous en êtes vraiment et vous prenez les décisions en conséquence.

Cet outil vous permettra également une collaboration efficace avec votre partenaire bancaire avec lequel vous pourrez anticiper les besoins et optimiser les ressources.

Les + : accès aux simulations du « reste à encaisser » et « reste à payer ».

Accompagnement bancaire

  • Obtenir un financement plus rapidement et dans de meilleures conditions.
  • Bien démarrer un partenariat avec votre banque
  • Avoir un discours structuré, crédible et sérieux face au banquier
  • Mettre en avant des éléments de négociation chiffrés et vos points forts

Vous avez des difficultés de trésorerie ?

Si vous avez des difficultés de trésorerie, sachez que des solutions existent. Nous pouvons vous aider.